Oui, l’immobilier est toujours et restera un bon placement d’avenir !
Vous êtes ici :
 » 
article
 » 
Oui, l’immobilier est toujours et restera un bon placement d’avenir !




 Dans un marché marqué par l’affaissement des taux d’intérêt et la baisse des prix, peut-on toujours considérer l’immobilier comme un placement d’avenir ?

Acheter ou louer ? Investir dans l’immobilier ou privilégier d’autres formes d’épargne ? Ces questions ont beau être très anciennes, elles n’ont rien perdu de leur actualité. Surtout en cette période de bonne santé du marché immobilier, de plongée fulgurante des taux d’intérêt et de baisse globale des prix. Or, les réponses dépendent du projet qui va avec l’investissement, selon qu’il s’agit d’acquérir une résidence principale ou d’espérer un rendement intéressant, voire une plus-value. Nous allons voir pourquoi, dans les deux cas, l’immobilier reste un placement d’avenir.

De l’intérêt d’un investissement immobilier

Peu importe la conjoncture : l’attrait des Français pour la pierre reste fort. Certains professionnels osent parfois dire qu’il est irrationnel. Mais c’est un fait : 63% des acheteurs qui ont concrétisé un achat immobilier expriment, comme première motivation, "le souhait de ne plus payer de loyer à fonds perdus" (enquête Crédit Foncier sur les parcours d’acquisition, menée entre mars et avril 2015, à détailler ici). 55% des personnes interrogées estiment qu’il est "important d’être propriétaire de sa résidence principale", et 40 % sont prêtes à faire des concessions (à savoir : acheter un logement qui ne correspond pas à leurs envies de départ) pour "ne plus avoir de loyer à la retraite".


CONTACT

lines